Eduquer et former au changement climatique

30 mars 2015

 

Les trois premières conférences ont cadré le sujet.

Chris Rapley, britannique, professeur de science climatique à l’University College of London, principalement, a dressé un tableau des difficultés auxquels les scientifiques du climat ont à faire face, « slow sensitivity to slow violence », pour communiquer un discours narratif complexe sur le changement climatique, « alarming but not alarmist », qui permette et catalyse une action et un discours publics informés.

Valérie Le Dantec, maître de conférences à l’Université Toulouse 3 a donné le paysage administratif de l’enseignement du changement climatique en France, actuellement, dans le cadre du déploiement de l’Education au Développement Durable initiée en 2004. Les difficultés du sujet sont importantes : question socio-scientifique controversée, transdisciplinaire, aux acteurs multiples et sur plusieurs niveaux. La sensibilisation à la lutte contre le changement climatique engage la responsabilité citoyenne, doit rester concrète pour intéresser le plus grand nombre et doit pouvoir réduire l’écart entre la complexité du sujet et les capacités de compréhension de la cible. Elle s’est donc adaptée à plusieurs niveaux d’enseignement: l’école primaire, le secondaire, le supérieur, la formation continue des professionnels. La diffusion à destination du grand public doit surmonter la méconnaissance générale du sujet, mais surtout le phénomène de « climate fatigue ».

Juliette Rooney-Varga, nord-américaine, professeur associée à l’Université de Massachusetts Lowell, pour sa société Climate Interactive, a présenté un outil informatique de simulations d’aide à la décision qui permet, au travers d’exercices de jeux de rôle contextuels, aux étudiants, citoyens et décideurs de parvenir à leur propre compréhension des systèmes climatiques et énergétiques, en surmontant à la fois les barrières à la compréhension des systèmes dynamiques complexes et les obstacles sociaux et affectifs pour l’apprentissage et l’action.

 

Quatre éclairages particuliers ont ensuite été donnés.

Michèle Rousseau, Agence de l’Eau Seine-Normandie a développé les actions de sensibilisation au climat de demain d’un acteur gestionnaire de l’eau et des milieux aquatiques.

Alain Bourque, canadien, a présenté le développement intégré de services climatiques par Ouranos, consortium québécois sur la climatologie régionale et l’adaptation aux changements climatiques, ces derniers étant vécus par les décideurs  comme une opportunité économique dans cette région septentrionale du monde.

Nathalie Noblet, Laboratoire des Sciences du Climat  et de l’Environnement, et Frédéric Levrault, Chambres d’agriculture, ont donné nombre d’éléments de réponse concrets à leur question commune : comment pouvons-nous proposer/développer des pratiques agricoles qui permettront aux régions rurales de faire face au changement climatique ?

Maarten Van Aalst, néerlandais, a fait un exposé très vivant destiné à illustrer in situ les méthodes de communication et d’apprentissage utilisées sur le terrain par le Centre climatique de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, pour combler le fossé entre la science, la politique et la pratique pour une gestion des risques du climat et une adaptation effectives, des petits villages d’Afrique à la maison blanche américaine.

Chaque demi-journée du colloque a été animée par une table-ronde réunissant de nombreuses personnalités qualifiées : Comment mener un débat dans un cadre pédagogique ? était la question débattue le matin sur le mode radiophonique ; Comment former aux risques liés au Changement climatique ? a fait l’objet d’un tour de table.

Pour finir, deux personnalités politiques françaises ont exprimé leur implication territoriale et leur satisfaction.

Les participants ont été invités à envoyer aux organisateurs du colloque des récits d’initiatives ou des propositions écrites pour l’éducation et la formation au changement climatique.

Vidéos de la SFSE sur Youtube

 

Abonnez-vous ! 

 

 

Congrès SFSE 2017

 

SOUMETTRE UN RÉSUMÉ

(Règles à respecter)

 

 

SOUMETTRE UN RÉSUMÉ

(Masque)

 

 

IMPRIMEZ LE FLYER

DU CONGRÈS

(Mis à jour le 10 août 2017)

 

 

INSCRIPTIONS EN LIGNE

Disponible autour du 15 juin

 

 

IMPRIMEZ LE

PRÉ-PROGRAMME

Disponible fin septembre,

après sélection des résumés

 

 

 

Environnement, Risques & Santé (ERS)

 

La revue 

 

"officielle"

 

de la SFSE

 

 

 

image 

 

 

Bilan d'activité 2016

 

Version PDF PDF